La cohorte française NutriNet-Santé de par ses données, à publier une nouvelle étude qui montre l’évidence du lien intrinsèque entre les aliments ultra transformés et l’évolution du diabète de type 2. Alors que devons nous retenir de ce rapport entre consommation d’aliments ultra transformés et le développement du diabète ?

Ce que révèle l’analyse des résultats de l’étude

Les aliments ultra transformés sont en réalité de faux produits alimentaires qui résultent de la combinaison de fractions et aussi d’un certain nombre d’aliments naturels. Dans ces produits, pour la majeure partie des cas, le taux de sucre et de graisse est souvent élevé. Nous distinguons plusieurs types d’aliments ultra transformés. Nous pouvons citer par exemple :

  • Les pains industriels, les grignotines salées, les croustilles ;
  • Les friandises, les barres tendres, les biscuits, les bonbons chocolatées, les gâteaux ;
  • Les repas qui sont surgelés comme les croquettes, les pâtes, les pizzas ;
  • Les viandes fraîches, des soupes instantanées, des saucisses ;
  • Les boissons sucrées comme celles gazeuses, les cocktails de fruits, les boissons énergisantes.

L’étude menée a révélé que lorsque le pourcentage d’aliments ultra transformés consommés dans une journée, est augmenté de 10 %, le risque de contracter le diabète de type 2, est également augmenté de 15 %. Il a été précisé que ces statistiques sont significatives.

Que faut-il faire pour y remédier ?

Au regard de ces observations, la santé publique France, n’est pas restée insensible. En effet, pour y remédier, elle suggère et encourage la population à opter pour la consommation d’aliments frais. Car les études ont révélé que les aliments ultra transformés suite aux différentes transformations subites, procèdent un taux de calories très élevé, et surtout sont des aliments qui sont très pauvres en nutriments essentiels. Or, une alimentation non équilibrée et surtout très faible en produits bruts, engendre inévitablement des carences. Il est donc important de cuisine des aliments frais. Ils regorgent de très grands atouts. En plus, ils sont beaucoup moins chers comparativement à toutes sortes de préparation industrielle. L’avantage serait donc de privilégier le fait maison, pour non seulement économiser, mais également préserver sa santé.