La période de grossesse est une période très sensible pour  toute femme. Pendant cette période, la question centrale qui préoccupe une femme est son alimentation. En effet, non seulement la bonne santé d’une femme enceinte dépend de ce qu’elle consomme, mais le développement du fœtus y dépend également. Si certains aliments sont excellents pour la mère et son bébé au cours des 09 mois de grossesse, d’autres par contre sont très nocifs et peuvent même conduire aux fausses couches ou aux naissances prématurées. Alors, qu’est-ce que les femmes enceintes doivent impérativement éviter de manger ?

Les aliments crus

Les aliments ou produits crus sont à éviter pendant toute la période de grossesse. Ils contiennent des bactéries très dangereuses  qui mettent en péril le bien-être du bébé. Les femmes enceintes doivent surtout éviter :

  • Les produits laitiers au lait cru : les femmes enceintes ne doivent en aucun cas consommer les produits au lait cru (non pasteurisés) comme les fromages à pâte molle au lait cru (le brie, le camembert …) parce qu’ils peuvent être porteurs d’une bactérie appelée Listéria, responsable de la listériose (maladie). Habituellement inoffensive, la listériose est un danger pour la survie de l’enfant. Il peut causer les fausses couches ou les naissances prématurées.
  • Les poissons fumés et crus : afin de favoriser la croissance du fœtus, les médecins recommandent aux femmes enceintes de consommer le poisson, car il contient des nutriments (vitamine D et B12, acides gras oméga-3) qui sont d’excellents vecteurs de développement du fœtus. Cependant, le poisson quand il est cru ou pas assez cuit peut aussi contenir à l’image des produits laitiers au lait cru, la Listéria. Il est important donc de veiller à la cuisson du poisson pour ne pas nuire à la santé du bébé.

Les boissons alcoolisées

L’abus de l’alcool est grave pour la santé que vous soyez enceinte ou pas. Ainsi, pour une femme enceinte, la prise de boissons alcoolisées  est formellement et strictement interdite lors des 09 mois de grossesse. Quand une femme enceinte prend une boisson alcoolisée, l’alcool parcourt son placenta et se déverse automatiquement  dans le sang du fœtus. Par ailleurs, elle expose son bébé à des conséquences vraiment désastreuses, car l’alcool peut déclencher le syndrome d’alcoolisme fœtal et ainsi favoriser les problèmes de malformations physiques, cardiaques, nerveux …