💭 Pensées

L’heure du bilan

Heure du bilan Le calepin de Céline

Après quelques jours de congés blogging pour les fêtes de fin d’année, ça y est, je reprends aujourd’hui les publications sur LCDC. Me revoilà donc avec un nouvel article, un bilan pour être plus exacte. Car oui, 2017 est finie, nous voilà déjà au début d’une nouvelle année. C’est fou ce que le temps passe vite, n’est-ce pas ?

L’heure du bilan

Je n’ai pas aimé 2017, je ne l’ai pas détestée non plus. Le bilan n’est ni bon ni mauvais : 2017 a été une année mitigée, assez éprouvante émotionnellement, mais une année marrante aussi et surtout, à bien des égards, une année riche de leçons et d’apprentissages.

En 2017, j’ai… Mangé un peu trop de chocolat à la menthe, décidé de lancer mon activité freelance toute seule comme une grande, passé des moments géniaux avec mes proches, pleuré souvent, rigolé aussi, beaucoup. En 2017, j’ai touché le fond, je me suis égarée, j’ai fait des erreurs, j’ai appris de mes erreurs, j’ai appris tout court.

2017 a été ponctuée de nombreux sourires. En famille, entre ami(e)s, avec des inconnu(e)s ou parfois seule avec moi-même… J’ai beaucoup souri, rigolé, éclaté de rire durant l’année passée. Souvent, ces moments de joie partaient de rien, mais à chaque fois ils ont laissé une petite trace indélébile dans mon cœur.

2017 a aussi été emplie d’un nombre incalculable de doutes, de tristesse, de peurs et de remises en questions. Il y a eu plus d’insomnies que de raison, bien trop de stress et de larmes versées, parfois pour rien. J’ai vaincu certaines peurs, d’autres continuent de me hanter, des nouvelles sont survenues. J’ai appris à composer avec, parfois à leur face, et surtout à faire de mon mieux au quotidien.

2017 m’a permis de vivre de belles rencontres et de faire de très jolies découvertes. Cette même année, j’ai appris qu’on a le droit de faire des erreurs, qu’on a le droit de se perdre, d’aller mal, de se tromper de chemin, et, surtout, que ce n’est pas grave. J’ai appris qu’avec un peu d’Amour on peut aller loin, et j’ai compris que le bonheur réside dans les choses simples.

Pour tout ça, merci 2017.

Je ressors grandie de cette année et je me plais à l’idée de commencer 2018 relativement confiante. Je sais maintenant qu’il est bon de garder l’oeil ouvert, qu’il est possible d’accomplir bien des choses à force de travail, de persévérance et d’amour, et qu’on se remet de tout. J’ai appris qu’on a le droit de faire des erreurs, et je retiens que, même le coeur brisé, de toute situation il peut en ressortir du positif.

Pour 2018

Pour 2018, j’ai simplement envie de croire que le meilleur est à venir. Je place quelques espoirs en cette nouvelle année, tant sur le plan professionnel que le plan personnel : j’ai deux-trois projets en tête que j’aimerais voir réalisés en 2018, et je compte bien travailler pour que cela arrive.

Je n’ai pas spécialement l’intention de prendre un millier de résolutions, simplement de vivre un peu plus, de vivre plus intensément, de ressentir plus fort et plus vrai encore. Et c’est ce que je nous souhaite d’ailleurs à tous.

En 2017, le monde ne s’est pas toujours bien porté.

Nous avons assisté à des drames en tous genres, nous avons fait des erreurs, nous nous sommes sentis parfois impuissants et vulnérables, parfois forts et confiants. J’aime à croire que, malgré tout, malgré la situation générale, nous avons appris.

Pour 2018, j’ai l’espoir qu’on continue d’essayer, le rêve qu’on fasse un peu mieux encore, qu’on soit plus sincères, moins dans la jalousie et l’hypocrisie. J’espère un 2018 où l’humain est mis à l’honneur, où l’intelligence du coeur et de celle l’esprit priment et cohabitent.

Je nous souhaite une année pleine de bienveillance et d’altruisme, avec un peu plus d’entraide et de sourires. De la musique, beaucoup de musique, trop de musique. Des sourires, de l’insouciance, des aventures passionnantes, une créativité à toute épreuve. Et surtout, du bonheur comme jamais -Oui, parfois, c’est bien de s’arrêter sur la Planète Bisounours.

Et surtout, d’encore et toujours revendiquer notre droit de rêver, d’exister, d’être, de créer et d’aimer librement.

– – – 

Et vous, que pensez-vous de 2017 ? Quelles sont vos aspirations en 2018 ?

L'heure du bilan Le calepin de Céline

Céline - Le calepin de Céline

Collectionneuse de petits bonheurs, passionnée par les Arts, amoureuse de la Nature & adepte des grands espaces, curieuse de tout et fan du chocolat à la menthe.

    4 COMMENTS

  • yasmine 09/01/2018 Reply

    On a tous droit à l’erreur. Ce n’est que pour mieux avancer. Tu verras en 2018 que tout ça a bien servi 🙂

    • Céline 10/01/2018 Reply

      En effet, on apprend toujours de nos erreurs. Merci pour ton petit mot Yasmine ! 🙂

  • Aurelie 09/01/2018 Reply

    Oui Céline, on a le droit de se tromper, de changer d’avis, nous sommes des humains en évolution <3
    Mon 2017 a été éprouvant personnellement (beaucoup de doutes et d'inquiétudes sur mon futur) mais j'ai confiance en l'année à venir – et en moi, un petit peu.
    Je te souhaite que dans un an, quand tu reliras ces mots, tu voies avec fierté et sérénité tout le chemin parcouru. Bon 2018 🙂

    • Céline 09/01/2018 Reply

      Aurélie, c’est toujours avec un plaisir certain que je lis tes mots, merci. Merci également pour tes voeux, faisons de 2018 une année agréable et pleine de bienveillance. Je retournerai certainement lire cet article quand viendra le moment, et j’espère alors pouvoir établir un bilan positif. A très vite 🙂

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Petit chien est en mode ultra mignon En ce moment
  • En ce moment je suis en pleine lecture de Raison
  • Premire photo de lanne et avec elle beaucoup de rves
  • Je fais une overdose de grisaille je crois ! Jen
  •  Les matins frais reprennent du service Ce samedi aprsmidi
  • Les couleurs se faisaient rares par ici ces derniers temps
  •  Cette journe est passe  une vitesse folle !
  • Quelle bonne surprise ce matin au rveil !  La
  • Songes dautomne leaves trees autumnweather
  • Un vendredi tout doux un peu brumeux productif et instructif

S'inscrire à la newsletter